Balades En Normandie

Brionne nord

Randonnée de 20 km au départ de Brionne (27)

Voilà le point cardinal qui manquait à nos randonnées au départ de Brionne : le nord. Le circuit de l’Abbaye du Bec-Hellouin suit les deux coteaux boisés de la Scie en s’appuyant sur les GR224 Rive Droite et Rive Gauche. L’essentiel de l’itinéraire se fait sur des chemins, et nous n’avons pas compté comme chemin la Voie Verte que nous suivons du Bec-Hellouin à Pont-Authou !

Cette belle randonnée passe par les communes de Brionne, le Bec-Hellouin, Pont-Authou, Freneuse et Livet-sur-Authou. En chemin, on découvre le bâtiment de Justice de Paix de Brionne, les ruines du château fort de Brionne dont le donjon se dresse sur sa motte au-dessus de la ville, l’ancienne carrière de calcaire à chaux qui a abrité les brionnais pendant les bombardements de 1944, la tour Saint-Nicolas de l’abbaye Notre-Dame du Bec, les herbiers sculptés du Sentier Nature de Freneuse, l’église Saint-Denis de Brionne sur l’ancienne voie gallo-romaine de Lisieux… et bien sûr les paysages des rives de la Risle, et des bois de ses coteaux.

1 réflexion au sujet de « Brionne nord »

  1. Nous avons réalisé mon collègue et moi-même le « sentier nature » de Freneuse-sur-Risle.

    Ce qui se cache derrière, c’est l’idée d’allier:
    -Ecologie et environnement,
    -Art et culture,
    -Tourisme et patrimoine.

    Pour cela, nous sommes partis d’une démarche écoresponsable sur la base de récupération locale.
    Donnant une seconde vie à du bois provenant de chutes d’arbres et de branches ramassées durant l’entretien des chemins de randonnées du village et aux alentours ainsi qu’en forêt ONF, de tuiles en argile récupérées dans des dépôts sauvages, d’anciennes planches de coffrage…
    De la peinture à base d’eau, du mare de café, de la cendre mais aussi la pyrogravure et les ciseaux à bois, ont servi à améliorer l’esthétique de nos réalisations.

    L’ensemble a pour objectif de mettre en valeur la biodiversité de façon pédagogique et artistique, tout en s’intégrant dans son environnement.

    nous avons essayé d’éveiller la curiosité du promeneur sur l’équilibre fragile qui nous relie à notre environnement et son écosystème.
    Une certaine manière d’aborder l’écologie et l’urgence climatique.

    Et inciter les promeneurs locaux à découvrir ou redécouvrir un chemin voisin, en minimisant son empreinte carbone. Puisque nous n’avons pas toujours besoin de traverser de grands espaces alors que celui qui nous entoure est riche, mais que parfois, à force de le voir, nous oublions de le regarder.

    Rudy Christen
    Jeremy Louapre

    Répondre

Laisser un commentaire